Lac japonais

Alors c'est parti .... Premier point interessant: Les conditions météo....

L'archipel japonais s’étend en longueur, d'ou de grands contrastes climatiques. Néammoins l'ensemble du Japon est considéré comme une zone tempérée. De part sa situation géographique: Entre l'Asie et le Pacifique..le Japon subit une forte influence continental et maritime c'est pourquoi les quatre saisons y sont très distinctes.

En hiver, l'opposition est très marquée entre le Japon de l'Envers et le Japon de l'Endroit. Le premier, qui donne sur la mer du Japon, reçoit alors le vent froid de Sibérie, qui s'est chargé d'humidité à son passage sur la mer et provoque de grosses chutes de neige; au contraire, le second, qui donne sur le Pacifique et se trouve à l'abri du vent, connaît un temps clair et sec. Au printemps et en automne,un air tiède vient du continent chinois: c'est la plus belle période "la saison des fleurs de cerisiers". Mais la fin du printemps et le début de l'automne sont aussi les moments où les typhons sont les plus fréquents et frappent surtout les côtes du Sud-Est. Donc attention, il faut toujours être à l'affût des prévisions métérologiques! L'été s'installe dans tout l'archipel de juin à septembre où les températures atteignent leur extrême au mois d'août. A noter que Tokyo se trouve sur la même latitude que la ville d'Athènes. Il est possible de distinguer durant cette saison deux périodes différentes. Une saison des pluies en juin et septembre, marquant l'entrée et la sortie de l'été, due à la remontée des vents tropicaux sur les deux versant de l'archipel. Une saison chaude et parfois humide au mois de juillet et août.

Donc le moment le plus propice pour apprecier le Japon semble être le printemps.. A ce propos la vie des japonais est rytmée par les saisons et celle de la "comtemplation des fleurs" est particulièrement importante...

Cerisiers Japonais

Hanami « regarder les fleurs » est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, où « fleur » signifie presque toujours les fleurs de cerisier (sakura). À partir de fin mars ou début avril, les "sakura" entrent dans la pleine floraison partout dans le Japon. De nos jours, l’hanami se résume souvent à profiter de cette saison pour faire la fête sous les cerisiers en fleur. La pratique de Hanami est vieille de plusieurs siècles. On considère que la coutume aurait commencé durant la période Nara (710-784) à l’époque où la dynastie chinoise Tang a fortement influencé le Japon, entre autre en apportant la coutume d’apprécier les fleurs.

Cependant, c’était les fleurs d’ume que les gens admiraient à cette époque, et ce n’est que durant la période Heian que les sakura ont commencé à attirer plus d’attention. Depuis cette époque le mot fleur est très fortement lié au sakura. Les gens croyant au fait que les arbres étaient le refuge des dieux faisaient des offrandes aux pieds des sakura. Ensuite, ils participaient à l’offrande en buvant du saké.

Fleur de cerisier

L’empereur Saga de la période Heian a adapté cette coutume et en a fait des fêtes de « contemplation des fleurs » avec du saké et des mets, sous les branches des cerisiers en fleur dans la cour impériale à Kyoto. Cette période a inspiré des miliers et des miliers de japonnais de toutes les époques!!!!Des poésies étaient écrites, louant les fleurs sensibles, qui étaient vues comme une métaphore de la vie elle-même, lumineuse et belle, mais passagère et éphémère. Ceci serait le début de Hanami.

La coutume persiste toujours. Durant la période de floraison des cerisiers, les Japonais partent pique-niquer en famille ou entre amis sous ces arbres. Les moments les plus appréciés sont l’apparition des premières fleurs que guettent les photographes et la période de pic de floraison. Durant les émissions de météo à la télévision, la progression de l’éclosion est représentée. Cette ligne de front permet de connaître le moment où les cerisiers éclosent. Elle part de Okinawa (au sud) et remonte jusqu’à Hokkaido en l’espace d’un mois.

Voila une première approche assez satisfaisante! Bien sur j'ai entendu parler des typhons et autres catastrophes naturelles qui s'abattent parfois sur le Japon..mais cela fera l'objet d'un autre dossier! Restons sur la floraison des cerisiers ....laissons nous enivrer par leur parfums...

Sayônara!