Un origami simple

L’origami c’est l’art de plier des papiers afin de représenter différentes formes. L’usage des ciseaux ou de la colle est normalement interdit. Origami est composé de deux mots japonais : oru, qui signifie plier, et kami, qui signifie papier. Le terme origami a été inventé en 1880. Avant cette date, cet art se nommait orikata (formes pliées).

Le papier, et du même coup le pliage du papier, a été introduit au Japon vers la fin du sixième siècle par des moines bouddhistes. Les historiens ne s'entendent pas sur l'origine de l'origami, mais quoi qu'il en soit, le Japon est identifié comme le pays ayant le plus contribué au développement de l'origami, l'art ancien et traditionnel du papier plié. On enseigne l'origami aux enfants de maternelle de manière à développer leur aptitude manuelle. L’origami se trouve partout dans le quotidien des japonais au travers les superbes pliages des papiers qui ornent les cadeaux …

Papier cadeau en origami

Durant une longue période, les figures se sont transmises à l’oral, des modèles fantaisies transmis de mères en filles… Néanmoins rien ne fut jamais archivé, c’est la raison pour laquelle il ne nous ai parvenu que les modèles les plus simples.

Pour ce qui est de l’origine de l’origami classique au japon … Voila quelques explications : Avant au Japon, le papier était un matériau très cher et, bien que la pratique de l'origami touchait de nombreux aspects de la vie, elle était généralement limitée à des usages cérémoniels et souvent intégrée à des cérémonies de la religion Shinto. D’ailleurs un des origami les plus connus est un symbole shinto papier plier en zigzag qui marque la présence d'un lieu sacré et de kami (esprit). La manière dont le "gohei" est plié peut varier d'un sanctuaire à l'autre et selon le kami qui est représenté. Des figures origamis plus familières, appelées origamis ludiques, comme l'Orizuru et le Yakko-san, sont reproduites sous forme de ukiyoe, ou dessins, sur les kimonos depuis le 18e siècle. La distinction entre l'origami cérémoniel et l'origami ludique semble s'être effacée vers la période Edo.

Un autre origami

Au cours du XXe siècle, trois nouvelles techniques de pliage voient le jour : les techniques modernes, mathématiques et artistiques.

Ce qui distingue l'origami moderne, créé au XXe siècle, de son prédécesseur l'origami classique est l'utilisation de modèles qui permettent la reproduction exacte des figures. Dans la pratique de l’origami moderne on prend pour règle qu'il faut que toutes les figures soient réalisées à partir de la même feuille de papier La feuille est pliée, mais ne peut être ni découpée ni collée. Les expositions internationales d'origami ont permis de mieux faire connaître cet art et ont donné naissance à diverses organisations et associations d'origami. La Grue de papier est l’origami le plus réalisé et le plus connus au japon et dans le monde. Il symbolise la paix. Il est aussi dit que si vous en plié 1000 votre voeu s'exaucera. On offre parfois 1000 grues de papier aux malades pour qu'ils guérissent plus vite….

Un très bel origami !

L’une de personne qui a fait bouger les choses au niveau de la conception de l’origami et de son élévation au rang d’art se nomme : Yoshizawa Akira, il a démontré que l'origami, comme toute autre forme d'art, permet d'exprimer des émotions et par conséquent un art vivant. Lors de la création, les artistes ne se limitent pas à l’idée classique de l’origami... Ils laissent leurs émotions diriger leur créations ainsi ils improvisent au niveau des papiers utilisée; la taille la texture et la couleur varient. Certains artistes fabriquent même leur propre papier et emploient diverses techniques de préparation pour créer leurs œuvres.

Voila maintenant si le cœur vous en dit … devenez origamistes ! Il vous faudra la patience d’un japonais et sa rigueur !

Sayônara !