Tokyo

On constate que de plus en plus de stars, que ce soit des vedettes de la jet set ou des chanteuses internationalement connues vont faire leur shopping à Tokyo. De tel sorte que certaines grandes marques du luxe testent désormais leur nouveau concept au Japon, avant de les lancer en occident. Des quartiers tels que Shibuya ou Harajuku donnent un assez bon aperçu de la façon dont les Japonais s’approprient les règles de la mode et en font quelque chose d’unique.

Il est vrai que de loin on peut avoir l’impression que la jeunesse branchée s’habille à l’identique, mais c’est une erreur. Chacun développe son propre style, la différence réside dans le détail. En effet, ce qui démarque la mode qui se développe à Tokyo des autres, c’est ce besoin de customiser, de personnaliser chaque vêtement qu’ont les fashions victims.

De plus, les Japonais sont bien moins cantonnés dans un style particulier que les Européens. Ils peuvent être totalement différents entre le week-end et la semaine. On a l’impression que le monde de la mode se scinde en trois lieux géographiques avec chacun leur fonction… Los Angeles est leader dans tout ce qui concerne le street wear, Londres est la place hype pour tous les créateurs pointus.

Tokyo semble être un grand laboratoire, on y retrouve un mix mode assez hétéroclite qui cohabitent et s’inspirent mutuellement, entre luxe, griffes nippones branchées, jeunes créateurs et nouveaux concepts des grandes marques de luxe européens… Tokyo bouillonne…

Tokyo

Cette émergence fashion peut s’expliquer grâce à différents facteurs :

  • Le circuit de distribution nippon est extrêmement bien développé et rodé.
  • Le très fort pouvoir d’achat des Japonais. En effet au Japon existe une catégorie de femmes bien particulière. Ce sont les « offices ladies », des femmes qui travaillent, mais qui, farouchement célibataires, restent chez leurs parents le plus longtemps possible. Elles gagnent plus de 2000 euros par mois, autant dire de l’argent de poche, car elles ne dépensent rien pour leur logement ni pour leur nourriture… Alors elles se ruent sur les articles de luxe et sur tout ce qui touche à la mode.
  • Les magazines de mode matraquent leur codes et les diktats de la mode. Il en existe plus de 160, et font de la mode un domaine où il faut exceller pour exister.
Tokyo
  • La mentalité japonaise doit y être également pour quelque chose. Car au Japon, les habitants ne lâchent pas un sujet avant de le posséder à fond.
  • Les boutiques sont toujours à la pointe et rivalisent d’inventivité pour éblouir et fidéliser le client. De plus l’accueil irréprochable, extrêmement courtois et respectueux que l’on reçoit dans n’importe quel magasin, séduit l’acheteur occidental qui n’y est pas habitué !
  • Par ailleurs, les Japonais portent l’uniforme dès leur plus jeune âge, ce qui doit accentuer leur désir de se démarquer au niveau vestimentaire une fois qu’ils en ont la possibilité.
  • Pour les Japonais, l’apparence est extrêmement importante, elle permet d’afficher son rang ou sa réussite sociale. Or en raison de leurs logements exigus, les Japonais ne reçoivent pas chez eux, c’est pourquoi la rue est le seul endroit où ils peuvent "se montrer"…
Tokyo